Herméneutique et Créativité

Le centre de recherche Herméneutique et Créativité a été créé en 2012 par la chaire de traductologie romane de l’Université de la Sarre, puis relié au professorat de traductologie (Prof. Dr. Tinka Reichmann) de l’Université de Leipzig en 2019.

La motivation initiale était, d’une part, de maintenir le contact scientifique entre les personnes ayant travaillé activement à la chaire pendant des années et d’entretenir ainsi une Science Community, indépendamment des relations contractuelles et des examens académiques. D’autre part, l’objectif est aussi d’étudier de manière systématique et interdisciplinaire un domaine scientifique représentant un potentiel d’innovation considérable.

Il est évident qu’il est indispensable de comprendre correctement un texte pour pouvoir le traduire, mais le phénomène des impulsions herméneutiques générées par la traduction et permettant une interprétation concrète n’a été que peu étudié jusqu’à présent. La relation réciproque entre la compréhension et l’action, ou l’action et la compréhension, s’avère être un paramètre de recherche interdisciplinaire particulièrement important dans les domaines de l'art, de la musique, de la littérature et surtout de la recherche en interprétation.

Prof. Dr. Tinka Reichmann est un des membres fondateurs du centre de recherche et a toujours suivi les activités du centre depuis la perspective de la traduction spécialisée juridique. Les activités du centre comprennent des publications (dont sa propre série « Herméneutique et Créativité »), des ateliers et la diffusion d’une newsletter sur les dernières publications et activités dans les domaines de l’herméneutique de la traduction et de la recherche fondamentale. Suite à la suppression de la chaire de traductologie romane de l’Université de la Sarre, le centre de recherche est ravi d’être non seulement accueilli par le professorat dynamique et innovant de Leipzig, mais aussi de recevoir de nouvelles impulsions positives pour la traductologie. La nouvelle directrice Prof. Dr. Reichmann et de la gestionnaire Dr. Larisa Cercel sont les principales responsables de ce projet.

last modified: 13.05.2019