M.E.T.S.

Master Européen en Traduction Spécialisée (M.E.T.S.)

Le Master Européen En Traduction Spécialisée a été créé en 2004 à l'initiative d’un consortium composé de 7 universités européennes et dont le siège se trouve à Bruxelles (ILMH). En 2017, ce consortium a été réformé et élargi à 10 membres titulaires. Toutes les institutions participantes ont été évaluées par la  CIUTI. Ces institutions sont les suivantes :

Université Libre de Bruxelles
Université Catholique de Louvain (Campus Louvain-La-Neuve)
Institut de Management et de Communication Interculturels (ISIT)
Katholieke Universiteit Leuven (Campus Antwerpen)
Université Catholique de l’Ouest Angers
University of Swansea
Universität Wien
Università di Bologna
Universidad de Salamanca
Universität Leipzig

Dans le cadre de ce projet, les étudiant·e·s en cursus de traduction ont la possibilité de se spécialiser dans des domaines pratiques de leur choix grâce à deux séjours universitaires d’un semestre chacun dans des institutions partenaires. Les compétences acquises à l’étranger leur offrent ensuite des opportunités supplémentaires sur le marché du travail, À ce stade avancé de la formation (Master 2), il ne s’agit plus d’améliorer les compétences linguistiques, qui doivent déjà être excellentes.

5 étudiant·e·s maximum par institution peuvent participer au programme.

Les axes fondamentaux de cette spécialisation sont

  • Traduction et nouvelles technologies
  • Traduction en entreprise

Conditions d'admission

Les étudiant·e·s souhaitant participer au projet doivent déjà avoir acquis 240 points ECTS (dont au moins 90 points ECTS dans des matières traductologiques), et donc avoir déjà effectué 8 semestres d’études.

Programme d'études

Chaque institution partenaire propose un programme d’études représentant 25 points ECTS, soit environ un semestre. Certaines offres comportent aussi des options. Les étudiant·e·s choisissent les institutions pour lesquelles ils/elles souhaitent postuler, en accord avec les responsables du programme dans leur université d’origine. Il existe une très grande variété de combinaisons possibles, qui sont répertoriées sur le site officiel du projet. En plus des 50 points ECTS acquis en une année d’études, 10 points ECTS sont attribués pour la rédaction d’un mémoire dans l’université d’origine, ce qui permet d’obtenir 60 points ECTS en une année. Dans la mesure où ils doivent déjà (de préférence au cours de leurs études) rédiger un mémoire de Master conformément aux critères du règlement universitaire et du règlement des examens de leur université d’origine, les étudiant·e·s de l’IALT n’ont pas à rédiger le mémoire susmentionné. La note du mémoire de Master est intégrée au certificat METS. Le contenu précis des programmes d’études peut varier selon les années et est également détaillé sur le site susmentionné.

Modalités d'inscription et de sélection

  1. Remplir la demande disponible sur le site.
  2. Remettre la demande d’ici le 31 mars de l’année en cours au responsable du projet (Dr. Harald Scheel)
  3. Sélection des étudiant·e·s, attribution des places d’étudiant·e·s et confirmation écrite du consortium d’ici le 31 mai de l’année en cours.
  4. Prise de contact avec les universités d'accueil, définition d’un programme d’études individuel (en cas d’options) d’ici mi-septembre de l’année en cours. Travail d’organisation dans l’université d’origine et l’université d’accueil.
  5. Inscription à l’université d’origine aux conditions actuelles et début des études dans les universités partenaires sélectionnées.

Certification

Le consortium délivre un diplôme sur lequel sont mentionnées toutes les universités membres, y compris celles dans lesquelles l’étudiant·e n’a pas effectué de séjour.

Financement

Bourses ERASMUS+, demande de bourse auprès de fondations, autofinancement.
Les droits de scolarité ne sont pas perçus dans les universités partenaires.

last modified: 22.07.2019